Pour plus de biosimilaires en Suisse

Network Biosimilars CH vise à promouvoir et à établir l'utilisation des biosimilaires en Suisse en fonction de la demande. Les biosimilaires sont des produits d'imitation de médicaments fabriqués biologiquement. Ils sont tout aussi efficaces et sûrs que les originaux, mais nettement moins chers. Plus on utilise de biosimilaires, moins le fardeau financier est lourd pour le système de santé suisse ‒ et donc, pour les payeurs de primes!


Blog post actuel

Les biosimilaires dans les pharmacies suisses

3 pharmacien.ne.s suisses sur 4 souhaitent en savoir plus sur les biosimilaires. Approximativement un.e pharmacien.ne sur deux seulement se sent à l’aise pour expliquer les bénéfices et les risques des biosimilaires. Cette incertitude ainsi que d’autres lacunes concernant les biosimilaires ont été dévoilés dans un sondage actuel effectué auprès de 128 pharmacien.ne.s et récemment publié dans pharmaJournal. Le nouvel article de notre blog en dit plus sur cette étude.


Blog post

Le prix élevé de la patience suisse

Comment le recours aux médicaments biosimilaires a-t-il évolué ces dernières années? Le rapport d’Helsana de 2020 sur les médicaments fournit des informations intéressantes à ce sujet. Nous résumons ces données dans notre article de blog et nous vous présentons à la fois les lanternes rouges et les grands champions parmi les biosimilaires.


Biosimilaire, une carte atout à jouer

A quoi sert une carte atout si elle n’est pas jouée? Il est grand temps que les biosimilaires entrent en jeu pour contribuer à réduire les dépenses de médicaments, p. ex. en étant prioritaires lors des nouvelles prescriptions. Ils sont aussi sûrs et efficaces, mais moins chers! Plus d’informations dans notre communiqué de presse:


Twitter


Prise de position: Il est important d’agir ensemble

Afin de mieux exploiter le potentiel d'économies offert par les biosimilaires, un effort conjoint de touts les groupes concernés est nécessaire. Network Biosimilars CH a donc invité à une table ronde des représentant(e)s du corps médical (spécialistes et généralistes), des pharmacies hospitalières, du monde politique, des caisses maladies, des entreprises pharmaceutiques, des fédérations, des analystes et de la presse médicale spécialisée. Les participant(e)s ont défini trois axes selon lesquels il est urgent d’agir.


Les biosimilaires permettent d'économiser beaucoup d'argent!

Les estimations suggèrent un potentiel d'économies annuelles d'environ 100 millions de francs suisses. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici.


Partager